Aux frontières de la métropole lyonnaise : des espaces périurbains à géométrie variable

 
Article publié dans le dossier

Lyon, espaces et échelles d’une métropole européenne

par Géoconfluences

La métropole de Lyon, deuxième agglomération française avec 2 millions d’habitants, est un périmètre administratif qui ne couvre qu’une partie de l’aire urbaine définie par les mobilités pendulaires. Les espaces périurbains, en forte croissance démographique, ont des liens fonctionnels avec la métropole mais également entre eux, car des polarités secondaires émergent. Ils ont en commun un usage dominant de l’automobile malgré des initiatives visant à promouvoir d’autres modes de déplacement.
SOMMAIRE
  1. 1. L’agglomération lyonnaise et ses couronnes : une aire urbaine en plein essor
  2. 2. Les facettes du périurbain lyonnais
  3. 3. Des territoires définis par des mobilités plurielles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.